Alors que la majeure partie du monde utilise WhatsApp et Messenger comme application de messagerie, l’Asie est dominée principalement par 3 réseaux populaires qui se dispute ce service : Line au Japon, WeChat en Chine, et KakaoTalk en Corée du Sud.

Wechat pour la Chine

Avec plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois, les utilisateurs WeChat proviennent principalement de la Chine. La domination de WeChat est principalement due à l’interdiction de tous les autres réseaux sociaux tels que Facebook, Google, Twitter, Snapchat, Line, KakaoTalk et bien d’autres… Avec peu de concurrence, ce réseau aux nombreuses fonctionnalités est devenu le plus populaire et utilisé dans ce pays.

Line au Japon<

Line compte environ plus de 220 millions d’utilisateurs actifs par mois, et est l’application de messagerie la plus populaire au Japon. Avec les mêmes fonctionnalités que WeChat, ce réseau se démarque particulièrement grâce à ses autocollants et ses jeux mobiles extrêmement populaires. Ces autocollants sont devenus un moyen amusant et significatif de communiquer avec les utilisateurs.

Kakaotalk en Corée du Sud<

Kakaotalk rassemble plus de 42 millions utilisateurs en Corée du Sud. Elle est devenue rapidement après son lancement l’application de messagerie la plus populaire du pays. Assez ressemblant à Line, KakaoTalk dispose également d’autocollant et jeux mobiles très populaires qui font la gloire de l’application.

Ces 3 applications ont toutes commencé comme de simples applications de messagerie comportant les fonctionnalités telles que les appels vidéo, les discussions de groupe, les conversations individuelles gratuites… Ce qui a fait la différence de ses applications est qu’elles ont su s’adapter aux attentes et aux besoins de leurs publics, et ont rapidement proposé une variété de fonctionnalités qui ont changé le quotidien de la population en Asie, qui a toujours été un continent assez restreint sur les réseaux sociaux.