Le Mobile World Congress (MWC) s’est tenu du 25 au 28 Février à Barcelone. Retour sur les smartphones les inaccoutumés qui ont été présentés.

Interactif, énorme, pliable, incurvé… le MWC a été le festival comme chaque année de smartphones insolite destinée à captiver des fans d’Inspecteur Gadget. La faute à une concurrence de plus en plus en dure venant d’Asie et à la course à l’innovation pour montrer qu’on est le meilleur.

Huawei Mate X

Après l’annonce du Galaxy Fold de Samsung lors de son événement Unpacked le 20 février en amont de la MWC (peur d’être dans l’ombre ?), c’est au tour de Huawei de présenter son smartphone à écran pliable, le Mate X ! Par rapport au ZTE Axon M présenté l’année dernière, nous avons cette fois-ci affaire à de vrais écrans pliables sans séparation !

L’une des différences majeures entre les deux nouveaux smartphones est que l’écran du Samsung Galaxy Fold se replie vers l’intérieur, tandis que celui de Huawei se replie vers l’extérieur. Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients (solidité de l’écran, protection…). Il reste cela dit des problèmes universels notamment au niveau de l’OS d’Android qui risque d’avoir du mal à gérer la différence de mode entre smartphone et tablette. À noter la présence de la 5G dans le modèle Huawei Mate X mais il faudra patienter jusqu’à 2020 au moins, en France, pour avoir les premières offres commerciales.

Alors utile ou simple appareil vitrine ? Ce qui est sûr, c’est que a contrario de ses smartphones, cela risque d’être compliqué de faire plier les gens, au vu des prix minimums 2000 euros…

LG G8 Thinq

LG a introduit sur son dernier modèle le déverrouillage par “flux sanguin”, c’est à dire la reconnaissance des sillons de la main qui sont unique à chacun. Cette technologie se base sur des capteurs infrarouges qui permettent de détecter toutes les aspérités de la main. On peut donc imaginer pouvoir débloquer son téléphone en gesticulant dans le noir en étant à 10cm max. On va rester dans l’imagination pour le moment car pendant le Mobile World Congress il suffisait d’approcher la main du smartphone (capteur de proximité) faute de pouvoir enregistrer les mains de tout le monde.

Le smartphone intègre également une caméra frontale 3D qui utilise un capteur ToF (Time of Flight) qui permet d’interagir avec le téléphone sans même le toucher. LG a surnommé cette nouvelle fonctionnalité “Air Motion”. Elle permet “normalement” de reconnaître des gestes de la main et donc d’interagir avec le smartphone comme prendre des captures d’écrans, répondre à un appel, baisser le son de la musique… Malheureusement, d’après les vidéos des journalistes au salon MWC on se serait plutôt cru à un rassemblement de Jedi s’essayant à la force, cela reste assez compliqué d’utilisation… En espérant une mise à jour logiciel avant la sortie ou de futurs modèles plus performants.

Nubia Alpha

Vous voulez vous muscler le poignet ? Optez pour cet appareil hybride montre connectée et smartphone 2 en 1. En effet l’appareil pèse 190 grammes soit plus que dernier Galaxy S10+ de Samsung (175g) ! La faute à son large écran OLED de 4 pouces qui s’étend en longueur. Le Nuvia Alpha possède une eSIM, on peut donc passer des appels, envoyer des SMS, prendre des photos mais sa fiche technique ressemblant plus à celle d’un objet connecté qu’un smartphone (Snapdragon Wear 2100 / 1 Go de RAM / 8 Go stockage) on constate rapidement les limites de l’appareil…

À vouloir trop chercher l’innovation et dans l’ère de vouloir tout combiner ensemble, on se perd au détriment de l’expérience utilisateur… Contentez-vous pour le moment d’un “simple” smartphone ou d’une montre connectée “classique”.

Energizer Power Max P18K Pop

Fan de mode et baroudeur ? Le Power Max P18K Pop est fait pour vous grâce à son design “parpaing couleur bleu”. En effet la coque fait 1,8 centimètre soit à peu près 3 smartphones et pèse 472 grammes (le poids d’un petit furet). Il fallait bien ça pour être en mesure d’embarquer quatre batteries promettant une capacité totale de 18 000 mAh, du jamais vu pour un smartphone. De nature généreuse vous pouvez également transformer votre smartphone en batterie externe pour le bonheur de vos amis qui ne se passeront plus de vous (le Curly 2.0). Malheureusement, n’espérez pas vous en servir comme bouillotte car les concepteurs ont fait en sorte de laisser respirer les batteries pour ne pas qu’elles surchauffent, d’où l’épaisseur. En bon influenceur de voyage, vous allez pouvoir prendre des photos avec triple capteur de 12 + 5 + 2 mégapixels avec un double flash à LED et pour les selfies, on a un double capteur de 16 et 2 mégapixels rétractable qui fait toujours son petit effet !

Si vous avez toujours peur de manquer de batterie, et aimé attirer l’attention… ce smartphone est fait pour vous !