Les réseaux sociaux occupent une place de plus en plus importante dans la société, et encore plus auprès des adolescents et des étudiants. 92% des jeunes vont au moins une fois par jour sur les réseaux sociaux, et 71% utilisent plusieurs réseaux sociaux. Ces supports de communication qui captivent les adolescents peuvent donc apporter beaucoup à l’éducation, et permettre aux étudiants d’apprendre différemment.

Les réseaux sociaux au service de l’apprentissage

Les plus grands réseaux sociaux se tournent de plus en plus vers des cours interactifs en ligne et des nouvelles méthodes d’apprentissage. Comme exemple, on peut citer Facebook avec Facebook Blue Print, site donnant des cours principalement sur le marketing digital et la communication. On y retrouve beaucoup de thèmes différents comme « Diffuser et monétiser votre contenu » ou « Générer des prospects ». Linkedin a aussi développé son propre site d’apprentissage en ligne, Linkedin Learning, centré  sur le domaine du digital, mais avec des sujets plus diversifiés, passant des méthodes de gestion de projets avec « Scrum : The Basics » à l’apprentissage du développement web avec des cours sur le langage PHP.

Google et Youtube proposent aussi des contenus éducatifs, notamment avec les nombreuses vidéos Youtube produites par les vidéastes de la plate-forme, ou les QCM concernant les outils Google, comme Google Adwords par exemple.

La création de nouveaux réseaux sociaux destinés à l’apprentissage

En dehors des réseaux sociaux les plus connus, de nouveaux réseaux sociaux sont créés pour l’apprentissage. Les plus réputés à l’heure actuelle sont les réseaux sociaux pour apprendre des langues étrangères. Ils permettent de discuter avec des personnes du monde entier, dans la langue que l’on souhaite apprendre. On peut aussi y retrouver des cours, de vocabulaire et de grammaire par exemple. Parmi ces réseaux sociaux, on peut citer Busuu ou LiveMocha, qui font partis des plus utilisés, avec 50 millions d’utilisateurs pour le premier, et 16 millions pour le deuxième.

Les limites des réseaux sociaux dans l’apprentissage

L’utilisation des réseaux sociaux dans l’apprentissage peut aussi avoir plusieurs limites. Premièrement, l’apprentissage sur les réseaux sociaux passant par la culture générale, la lecture d’articles et les connaissances sur l’actualité, les Fake News et désinformations y sont très présentes. 85% des gens font confiance à Twitter et Facebook concernant les actualités.

La cybersécurité, très peu connue par les plus jeunes, qui y sont très peu sensibilisés, et aussi un sujet très important lié à la montée en puissance des réseaux sociaux. On peut espérer que de plus en plus de cours concernant ce sujet seront donnés, notamment en collèges et lycées.

Pour conclure, les réseaux sociaux vont certainement devenir un pilier dans l’éducation et l’apprentissage, et de nombreux nouveaux réseaux sociaux consacrés à l’apprentissage se développent. Néanmoins, ce développement peut soulever des questions, liées à la cybersécurité mais aussi à l’omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies. Si nous commençons à utiliser les réseaux sociaux pour l’apprentissage, le temps passé devant les écrans deviendra de plus en plus important.