Êtes-vous capable de nous parler de la dernière bannière de publicité que vous avez vue apparaître sur votre écran ? Probablement pas, et particulièrement si vous utilisez un Adblock ! Selon les dernières études réalisées par l’Ipsos, 36% des internautes français utilisent un bloquer de publicités et les millenials sont les plus friands de ces extensions avec 55% d’utilisateurs parmi les 16-24 ans. La publicité traditionnelle est en perte de vitesse, les annonceurs doivent aujourd’hui utiliser des solutions moins intrusives pour communiquer avec ses futurs clients.

Le native advertising, l’insertion subtile de contenus publicitaires

Le native advertising ou publicité native est un contenu sponsorisé qui va parfaitement s’intégrer au contenu éditorial qui sera lu par un internaute, en d’autres termes il s’agit d’une publicité sur laquelle votre regard passera voir que vous lirez sans même vous en rendre compte. Pour mieux comprendre, voyons quelques exemples :

Parce qu’ils s’insèrent sur votre fil d’actualité au milieu des publications de vos amis et pages ou groupes que vous suivez, les publications sponsorisées sont une illustration parfaite, on l’appelle le in-feed. Les réseaux sociaux offrent aux annonceurs un algorithme leur assurant que la publicité qu’ils vous diffusent peut vous intéresser. Si elle apparaît sur votre mur c’est probablement parce que votre âge, votre localisation, vos centres d’intérêts sont proches de l’annonce ou tout simplement que vous suivez déjà la marque qui vous adresse le message.

Pour susciter plus de confiance et d’engagement les marques peuvent intégrer leurs publicités à leurs contenus de marque, cela offre des contenus plus riches et plus pertinents.

Parce qu’ils intègrent des liens vers des sites marchands, les tableaux comparatifs sont également de bons outils publicitaires, on appelle cela le “promoted listing”. De nombreux sites spécialisés proposent des tests et comparatifs pour vous accompagner dans vos futurs achats, ils sont alimentés par des experts produits et les internautes leur font confiance.

Quel avenir pour le native advertising ?

Bien exécuté le native advertising pourrait être une tendance pour les années à venir, malgré tout cette méthode a déjà montré quelques limites : un contenu publicitaire parfaitement intégré en devient invisible pour les internautes. Les associations de consommateurs dénoncent également cette pratique, mettant en doute la transparence et la sincérité des marques.