La technologie prend de plus en plus sa place dans différents domaines comme le sport. Il est rare maintenant de voir des sports sans la présence ou l’utilisation de la technologie. Dans certaines activités sportives on aperçoit de nombreux outils technologiques développés au service des sportifs.

Mais quel est l’impact de ses outils technologiques dans le domaine du sport ?

Les équipements technologiques

Aujourd’hui il y a des équipements technologiques pour un peu près tout et tout le monde. En effet, de nos jours nous avons à notre porté des technologies diverses et variées que nous pouvons retrouver chez des marques comme Nautilus (machines de fitness musculation) ou Intégral Fit (électro-stimulants). Certains de ces équipements permettent d’améliorer les entrainements des athlètes. A savoir, les sportifs de haut niveau suivent un programme bien établi et propre à eux en fonction de leur morphologie et blessures. Par exemple, si un gymnaste revient après une blessure de l’épaule comme une luxation il est  alors intéressant d’utiliser des électro-stimulants en plus de la rééducation. Le but des électro-stimulants dans ce cas présent est de re-sensibiliser le deltoïde (muscle de l’épaule) et permettre une contraction et mobilité totale de l’épaule.

Il est également possible d’utiliser les machines de musculation bien élaborées en complément pour bien s’entrainer et renforcer certaines zones d’un muscle sans contraindre des parties douloureuses du corps. Si par exemple un individu souffre d’une hernie discale, il est possible de travailler son dos avec des machines dites guidées, qui permettent de maintenir le corps et créer un gainage artificielle. Attention toutefois, il est important que cette machine guidée soit bien élaborée pour ne pas créer d’éventuelles blessures. On retrouve beaucoup de machine sur le marché et plus souvent dans les salles de musculation en libre service qui ne sont mal élaborée pour les utilisateurs. Ces machines peuvent donc causer d’autres blessures sur le long terme.

Le dopage cérébrale

Nous savons tous maintenant que le cerveau a besoin de stimulation pour fonctionner. Pour un sportif un cerveau bien stimulé c’est important pour augmenter ses performances, on peut alors  parler de la dopamine. La dopamine est un neurotransmetteur qui envoie donc un message et change le comportement humain. La dopamine a un rôle important dans le contrôle des mouvements. Elle permet d’accroître le sentiment de plaisir entre autre ce qui est très important pour l’humain.  Il y a eu plusieurs études sur le cas de la musique, qui démontre qu’elle est un fort stimulant pour le cerveau et source de motivation. Il y a deux ans le casque Halo sport est sorti, qui notons le n’a rien à voir avec les casques que l’on peut retrouver dans la licence de jeux vidéos « Halo ».

Le casque Halo Sport a été développé par la société « Halo Neuroscience » pour améliorer les performances physiques et cérébrales. Lors des entrainements il envoie des impulsions électriques dans une région du cerveau consacrée au sport afin de le stimuler. Ce casque à porté ses fruits pour l’US Air force qui a réussi à réduire de moitié le temps de  formation pour les pilotes de drones. D’un autre côté il y a également l’équipe US de saut à ski qui a pu afficher des résultats impressionnants. Les athlètes ont pu augmenter leur force de propulsion de 31% ce qui n’est pas négligeable. A ce rythme ils seront bientôt prêt pour l’infini et l’au delà.

Un débat peut s’ouvrir sur l’amélioration des performances, est-elle due au travail physique ou la technologie ?

Le bionique et le Sport

Si l’on part du postulat que la technologie permet d’améliorer les performances d’un athlètes qu’en est-il des personnes ayant perdu un membre comme une jambe. Peut on dire que les prothèses de maintenant peuvent rendre plus performant l’individu ayant perdu un membre qu’un autre ayant tous ses membres, telle et la question. c’est pour cela que l’on retrouve dans le sport les catégories handisport. Il y a plusieurs exemple pour illustrer cela comme le cybathlon qui est une compétition bionique d’athlètes aidés par la robotique, la technologie et l’informatique. On peut y retrouver des fauteuils connectés, du pilotage d’avatars par la pensée, des exosquelettes, etc. On peut retrouver un autre exemple dans la catégorie bodybuilding pour les personnes ayant un handicap. Un Strasbourgeois d’originaire de Guyane s’est fait connaître dans ce domaine sous le pseudo de Bionic body de son vrai nom Edgar John-Augustin. Il est devenu champion d’Europe handisport en bodybuilding. Ce sport lui a permis de surmonter son handicap qui en fait une vrai source d’inspiration pour tout sportif ou tout individu.

Pour conclure, on retrouve différents avantages avec la technologie dans le sport. Elle permet de faire des progrès dans le bionique et permettre aux individus amputés de marcher et même refaire du sport à haut niveau. Elle permet également de faire de la rééducation ou améliorer les performances des sportifs. 

Peut on considérer cela comme étant de la triche ou une forme de dopage et donc interdire certains équipements comme le casque Halo sport. nous vous laissons partager votre opinion sur le sujet.