Une arrivé légitime

À la suite de la multiplication des smartphones, et autres gadgets révolutionnaires, la recherche vocale connait une escalade fulgurante. Utilisant le Machine Learning elle permet aujourd’hui de cibler efficacement la demande des consommateurs. En se basant sur le big data, une entreprise peut aujourd’hui connaitre la façon dont une personne recherche ses produits.<br>

Basé sur la conversation la recherche vocale favorise le questionnement plutôt que les requêtes. Sachant qu’un être humain est capable d’énoncer 150 mots en 1 minutes contre en 40 tapé au clavier en moyenne on ne peut que se dire que notre voix s’avère un allié inestimable. Même si vous me direz qu’aujourd’hui 95% des gens sont capable de taper 100 mots à la minute, nous serons tous d’accord pour dire que nous serions tentés d’utiliser la reconnaissance vocale pour naviguer sur notre smartphone lorsque nous sommes occupés à faire autre chose, ou même par simple flemmardise d’écrire.

Un virage à prendre

Les réseaux sociaux l’ont bien compris, la recherche vocale est un virage à prendre. Offrir une interface digitale aux utilisateurs pour utiliser leur réseau social favoris est un atout considérable. Plus besoin de taper ou de devoir cliquer pour envoyer un message à ces correspondant, plus besoin de prendre son portable en mains pour tweeter nos dernières actions.

L’assistant vocal peut aussi être vu comme un meneur vers les contenus introuvables autrement par le consommateur. Elle permettra aux réseaux de renforcer le rapport entre marque et consommateur, et entre utilisateur et technologie. On ne parle de proposer de simple produit ou service, on parle de proposer une expérience utilisateur au plus près de lui-même, grâce à une interface favorisant l’ergonomie entre l’homme et la machine. La parole étant notre premier moyen naturel de communication, les avancées en recherches vocales pourront permettre aux réseaux d’atteindre un public peu sensible aux interfaces actuelles.

Attention tous de même de ne pas prendre le virage de la recherche vocale trop vite au risque de déraper en brisant la confiance de l’utilisateur avec une identité vocal trop intrusive.