Cette tendance croissante des utilisateurs à se fier aux commandes vocales et aux assistants digitaux personnels pour gérer et faciliter leurs processus de recherche, une augmentation progressive de cette tendance que nous sommes sur le point de connaître une révolution de la recherche à grande échelle dans les prochaines années.

La recherche vocale – Une tendance à la hausse

Il est difficile de dire exactement combien de requêtes de recherches sont basées sur la voix. Néanmoins, cette tendance générale et à la hausse et que “bientôt” les recherches vocales pourraient représenter la majorité, voir la totalité, des recherches.
Les facteurs de motivation importants ici, y compris la sophistication croissante des systèmes de reconnaissance vocale.
Les assistantes numériques facilitent également le processus de recherche vocale en invitant plus de personnes au système. À mesure que de plus en plus de personnes commencent à utiliser la recherche vocale et que celle-ci devient plus normale.

Les booms de la recherche vocale

Google Home, Alexa, HomePod… La recherche vocale est partout, jusque dans nos téléphones avec Siri par exemple, le logiciel d’intelligence artificielle qui a été introduit par Apple sur ses téléphones en 2011 (et depuis disponible sur MacBook). Doucement mais sûrement, l’outil de recherche vocale s’est immiscé dans nos vies. Aujourd’hui, plus de 1,7 millions de personnes utilisent les enceintes à commande vocale, mais dans quel but ? D’après Médiamétrie, les utilisateurs se servent en majorité de la recherche vocale à des fins audios (musique, podcasts), suivi par des questions au sujet de la météo ainsi que l’écoute de la radio en direct.

Un nouvel enjeu se joue désormais pour les marques et sites Internet : comment adapter leur référencement à cette nouvelle forme de recherche, qui risque de prendre le pas sur la recherche via ordinateur ? Un véritable défi pour les marques.