Où en sont les voitures autonomes aujourd’hui ? 
Un grand nombre de constructeurs propose de l’autonomie partiel sur ces véhicules, mais aujourd’hui le plus évolué reste Tesla. En effet, une Tesla est capable de rouler en ville de dépasser, de s’arrêter aux feux rouges, de voir un humain… Les autres marques sont pour le moment moins développées. Elle propose une autonomie plus sous forme d’assistant pour le conducteur. Les marques proposent donc, en option le plus souvent, des régulateurs adaptatifs avec maintien de voie, qui vont simplement permettre au conducteur de lâcher le volant pendants quelques seconde pour enlever son manteau ou lire un sms.

Une voiture autonome, c’est quoi ?

Niveau 0 : Le conducteur uniquement

C’est le cas de la plupart des voitures d’aujourd’hui dépourvue d’assistance à la conduite.

Niveau 1 : Le conducteur assisté


Dans ce niveau, le conducteur doit garder le contrôle à n’importe quel moment. L’ordinateur de bord peut gérer la vitesse ou la direction. L’assistant le plus connue est le régulateur adaptatif qui est présent sur un grand nombre de véhicules. Il consiste à s’occuper des freins en fonction de la voiture d’en face avec des capteurs. 

Niveau 2 : Automatisation partielle, le conducteur superviseur.

A ce niveau, la voiture peut prendre lecontrôle de la vitesse ET de la direction. Les voitures d’aujourd’hui atteignent ce niveau notamment grâce à des assistant comme le Park assist ou encore le régulateur adaptatif avec system de maintien de voie. L’utilisateur peut lâcher le volant quelques secondes, mais il doit être attentif et reprendre le volant à tous moments. En cas d’accident, il sera responsable. Malgré son assistant très développé, Tesla est concerné par ce niveau.

Niveau 3 : Automatisation conditionnée

Dans cette automatisation, le conducteur délègue totalement la conduite ce qui lui permet de regarder rapidement son téléphone ou lire un article d’un journal dans des situations comme des bouchons. Certaine marque de voiture propose des assistances dans les embouteillages.


Quand est-ce qu’on pourra dormir au volant ?


Aujourd’hui les voitures autonomes de niveau 5 ne sont pas si loin seulement les législations, les autres conducteurs traditionnels et les piétons ralentissent le développement de cette technologie. 

Pourra-t-on rouler plus vite ? 

Si de nouvelles autoroutes existent seulement pour les voitures autonomes, les vitesses pourront alors être augmentées grâce à la réduction de la faute humaine comme l’alcool, la fatigue, les dépassements…


Et vous ? Seriez-vous prêt à acheter une voiture autonome ?